Magazine d'actualités journalières pour et par des téchnophiles passionnés qui refusent à se croire Geek ! #Mempyre

Test – le Sony Xperia Z

2.97K 1

109961

 

Hier, la rédaction s’est équipé d’un nouveau joujou et nous vous en proposons un petit aperçu, ainsi que notre retour en tant qu’utilisateur. Il faut savoir que ce test, préparé par sdwd, fut réalisé suite à un changement de smartphone. L’ancienne bête était un Samsung Galaxy S3.

Au premier coup d’oeil, ce smartphone nous paraît élégant, sobre et assez fin. Le seul reproche physique que l’on pourrait lui faire c’est de savoir si les caches des ports (pour permettre l’étanchéité) seront suffisamment solides après de nombreuses ouvertures/fermetures. Sans cela, Sony signe ici un très bon point sur le design. Le deuxième bon point viendra de son environnement logiciel : Android.

Xperia Z : 3 coloris

 

Ce smartphone a été présenté pour la première fois au CES 2013. Sony avait alors surpris de nombreux spécialistes car pour la première fois, la marque Nippone nous avais (enfin) concocté un modèle digne d’être considéré “haut de gamme”. En février, les premiers Xperia Z ont été vendus et beaucoup de boutiques se sont retrouvées en rupture de stock. Enfin ré-approvisionnées, les opérateurs commencent à le mettre en avant sur leurs sites. Mais que nous cache le Xperia Z ?

Xperia Z - CPU

Processeur Qualcomm Snapdragon S4 Pro APQ8064 + MDM9215M (1.5 GHz Quad-Core)

GPU Adreno 320

Mémoire vive (RAM) de 2 Go

Mémoire interne de 16 Go extensible par micro-SD

Ecran Bravia Engine 2 de 5 pouces (résolution de 1920 x 1080 FullHD, 443 pixels par pouces)

Appareil photo Exmor RS + HDR; 13 Mégapixels avec vidéo FullHD 30 FPS + Flash LED

Compatible Wifi a/b/g/n; Bluetooth 4.0; GPRS + EDGE + 3G + 4G LTE; MHL; GPS + Glonass

Batterie 2330 mAh

Dimensions de 139 x 71 x 7.9 pour 146 grammes

Android 4.1.2 Jelly Bean

Ces caractéristiques place le Xperia Z comme l’un des smartphones les plus performants du marché en ce début 2013. Il faut noter que le HTC One fait légèrement (processeur Snapdragon 600 1.7 GHz Quad-Core) mieux en terme de puissance brute et le summum: le Samsung Galaxy S4, dont les caractéristiques auraient subi des fuites.

Cependant, il ne faut pas se voiler la face, jouer à “kikalaplugrosse” est complètement inutile, car même s’il n’est pas le modèle le plus performant du marché, le Xperia Z s’en sort très très bien dans la plupart des tâches quotidiennes : surf internet, emails, SMS, appels et même les jeux les plus gourmands.

En 24 heures de temps, je n’ai constaté aucun lag du système ni aucun bug. La surcouche de Sony est légère, elle ne pique pas les yeux autant que Touchwizz (qui est tout de même efficace). Le seul bémol que l’on peut rencontrer le premier jour c’est l’autonomie : entre la configuration de l’appareil à notre sauce, le téléchargement d’applications diverses, la découverte des menus etc. il est tout à fait normal qu’elle soit réduite. Le deuxième jour vous prouvera le contraire; que l’autonomie n’est pas excellente mais qu’elle est identique (voire meilleure) à un Samsung Galaxy S3.

Xperia Z : IP57

Une des particularités du Xperia Z, c’est qu’il est capable de supporter des jets d’eau et même d’être en immersion dans l’eau (moins d’un mètre pendant 30 minutes). Il est également résistant à la poussière. Son indice de protection IP57 lui garantit d’être utilisable n’importe où à l’extérieur. De plus, Sony affirme qu’il est suffisamment solide pour résister à quelques accidents légers (chocs …) grâce à sa coque en polyamide renforcé de fibres de verre, son verre trempé et le film anti-bris.

 

 

 

Les quelques applications pré-installées (par Sony) sont meilleures (plus de fluidité, plus d’ergonomie) que celles par défaut comme le lecteur WALKMAN(tm), l’album photo (la gallerie) ou bien Social Life qui vous connecte à votre Facebook, Twitter, YouTube

Playstation Mobile

 

Le Xperia Z est également un smartphone certifié Playstation(tm), ce qui lui permet de bénéficier de nombreux avantages du PSN.

 

 

Bref …

C’est surprenant, une telle machine, venant de Sony quand on connaît leurs précédents smartphones, qui n’étaient pas à la hauteur de la concurrence. Autre point négatif de Sony connu jusqu’ici : la fréquence des mises à jour Android. Nous n’avons pas pu tester ce petit détail car le Xperia Z est déjà équipé de la dernière version d’Android. Espérons que Sony relèvera le niveau aussi de ce côté. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant à ce propos.

Ainsi, nous avons décidé de donner une petite note au Xperia Z: 17/20

Design: 18/20

Environnement: 17/20

Performances: 17/20

Autonomie: 16/20

Créativité/Innovation: 17/20

Le Xperia Z est disponible chez la plupart des opérateurs mobiles (prochainement chez Free Mobile) et dans les boutiques spécialisées.

 

Via : I’m not Geek.com / Crédits photo: Sony Corp.

I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔