Magazine d'actualités journalières pour et par des téchnophiles passionnés qui refusent à se croire Geek ! #Mempyre

Interview d’Erwin Maginel, créateur d’Im not Geek

1.45K 2

Erwin Maginel, créateur et actuel directeur du groupe Mempyr, groupe dont fait partie I’m not Geek.com, a répondu aux questions du site Geek booster.

Alors, si vous souhaitez en savoir plus sur le créateur de ce site, ou sur la création du site en lui-même, n’hésitez pas à consulter cette interview que vous pouvez retrouver dans la suite de cet article !

Erwin Maginel

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques lignes ?
Je m’appelle Erwin Maginel, je suis PDG de Mempyr.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton blog ?
Après avoir honteusement eu un ou plusieurs Skyblogs dans mes premières années de collège, il me restait une envie : faire du sérieux ou du moins réussir à avoir de la visite. C’était l’époque ou Mr Dream émergeait avec son blog en .free.fr et ou le Journal du Geek était encore un vrai site geek, Gonzague aussi était dans mes lectures et son style m’a pas mal donné envie, j’étais donc plutôt basé dans l’idée de blog perso.
Vers 2007 (en 3ème), j’avais trouvé un CMS assez rudimentaire en PHP qui permettait d’avoir un design de style blog réellement très basique, j’ai donc débuté un blog là-dessus avec des articles plus ou moins pertinents, avec une moyenne de visites assez ridicule d’une centaine de visiteurs par jour. Après il y a eu une période magique, la découverte de DotClear et WordPress qui a changé pas mal de choses dans ma vision du web. Monter un blog, un magazine ou une boutique devenait incroyablement enfantin, j’ai donc migré mon blog vers WP, d’hébergeur en hébergeur en restant gratuit.
J’ai donc travaillé en freelance pour des clients sur la création d’un site de vente de cosmétiques, d’un site d’actualités cinéma et d’autres projets qui m’ont permis d’acquérir une certaine facilité à la création de projets viables.
J’avais envie de faire un blog avec un vrai nom de domaine, un vrai hébergeur, de vraies visites, un vrai public et une vraie notoriété, je voulais, comme presque la majorité des très jeunes blogueurs d’aujourd’hui, ressembler à ce fameux Gonzague.
Vers le 10 Février 2009, réveillé, la tête contre le sol et le corps encore sur le matelas, le nom me vint,  » I’m not Geek « ,  » I’m not a Geek  » , je n’étais pas fixé, mais j’avais à peu près le nom et l’idée de base, reprendre le concept des sites d’actus généralistes geek en y apposant une touche personnelle d’écriture de blogueur, le tout à plusieurs. Je voulais surtout créer un contenu dont je pourrais me délecter par la lecture, quelque chose qui me satisferait en tant que lecteur. J’ai immédiatement appelé mon meilleur ami, Lucas Bolze, pour lui expliquer le concept et me fixer sur le nom, il a tout de suite accroché, s’est proposé pour la partie Gaming en gros nolife de WoW qu’il était et ImnotGeek.com venait de démarrer.
En rentrant de vacances je me suis mis à chercher un hébergeur, j’ai trouvé JustHost, qui offrait un domaine et un espace/trafic illimité pour une 30aine d’€ l’année, je me suis engagé pour 2 ans. Et après un an chez eux, ils m’ont viré pour cause d’usage abusif de leurs ressources serveurs. J’ai donc migré chez un concurrent qui, depuis, ne pose pas de problèmes.

Quelle importance ce blog a-t-il pris pour toi au fil du temps ?
Une importance énorme, le rythme de publication est réellement prenant et quand on commence, on ne s’arrête plus, surtout que les motivations extérieures sont,  à foison, omniprésentes.
La vraie réussite, c’est quand les coursiers défilent tout au long de la semaine pour déposer divers colis renfermant des périphériques, des gadgets, des casques haut de gamme et des chaines Hifi d’une valeur d’un smic.
En décembre dernier, j’ai décidé de m’y consacrer à mi temps, j’ai quitté mon lycée et je me suis mis en freelance pour le bac avec l’aide des cours du CNED que je bosse maintenant sur mon iPad à n’importe quel moment et n’importe où.
Une aventure qui en créé d’autres, je regorge de « coups de génie » et à une fréquence mensuelle, un nouveau concept nait. Le planning est serré pour cette année, pas moins de 7 sites à lancer, une continuité dans la ligné d’I’m not Geek avec I’m not Hype (dédié au luxe et à l’univers nocturne de la jeunesse dorée parisienne) et I’m not Bitch (dédié a un public féminin dans un style d’écriture décalé et varié), d’autres projets comme Drink Your Life(basé sur un gros concept marketing encore jamais vu et dédié à l’univers de la fête alcoolisée), Last 24h (basé sur un concept innovant d’un shoot d’actualité journalier) et trois autres sites utiles et funs dont deux basés sur une connexion poussée avec FaceBook.
Gérer tant de sites et tant d’équipes est réellement prenant, je passe un temps fou au téléphone à commander mes directeurs et ma boite mail n’est jamais vide. La notion de nuit n’est plus tellement incorporée dans ma vie malheureusement.

As-tu fait des rencontres grâce à ton blog ?
J’ai rencontré tellement de gens grâce à cette aventure, c’est plutôt incroyable, en plus d’un cercle de rédacteurs vite devenus des amis inestimables, j’ai énormément de contacts dans une multitude de grandes agences, des CM vite devenus de bons amis et grâce aux events, un carnet d’adresses bien rempli de noms de directeurs de très grosses boites.
Mais aussi beaucoup de blogueurs et beaucoup d’échanges.

Est-ce que l’arrivée des réseaux sociaux a changé quelque chose pour ton blog ?
Twitter est un avantage énorme, le post automatique des articles sur Twitter est indéniablement une source de trafic inestimable, c’est idéal pour grimper dans la blogosphère française. Les RT se font naturellement et c’est un gain de temps. Un tiers des visites se fait grâce à la magie de Twitter.
Facebook est plus cloisonné à sa communauté d’amis donc ça ne vole pas haut…
Les commentaires ne sont pas réellement importants, peu de monde en poste et ceux qui le font doivent avoir une bonne motivation. Sur IMNG ça n’a jamais décollé, mais c’est dû à une pseudo extériorisation des commentaires sur les réseaux sociaux. Merci Twitter.
À l’époque du tout rapide, ça reste un net avantage pour s’offrir un public ciblé, les réseaux sont donc une belle invention.

L’équipe derrière « I’m not Geek » est assez grande, vous recherchez encore d’autres rédacteurs ?
IMNG est en recherche constante de rédacteurs, même si l’équipe est assez grosse, c’est un lieu de tremplin pour les bloggeurs débutants. Une 40aine de personnes ont été dans l’équipe, il reste moins d’une 10aine de bons rédacteurs dont plusieurs qui entretiennent un blog perso mais en gardant IMNG comme priorité.
Pour faire partie de l’équipe, il faut accepter le bénévolat même si des avantages en « nature » arrivent pour les plus motivés. Il faut avoir une réelle envie. Essayer de garder une fréquence acceptable de posts serait préférable. Mais le guestblogging est aussi accepté. Il y a des règles élémentaires de légalité mais dans le fond, nous sommes très ouverts.
Tous les moyens sont bons pour se présenter a cet appel d’offres et le plus rapide reste par mail : Erwin@Maginel.org

Quels sont les 3 blogs que tu lis et/ou apprécies le plus aujourd’hui ?
En première position, je placerais Engadget qui est pour moi l’ultime référence américaine qui regroupe des news extrêmement fraîches et abondantes de contenu.
En seconde et troisième position, je placerais Gizmodo US et LifeHacker, membres de la même société, Gizmodo car c’est le concurrent direct d’Engadget avec un contenu légèrement différent et une rédaction plus poussée et LifeHacker car c’est bourré de hack dans le sens originel du terme.

I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔