Magazine d'actualités journalières pour et par des téchnophiles passionnés qui refusent à se croire Geek ! #Mempyre

Be-Bound : De l’internet par SMS

1.17K 0

De l’internet par SMS ? C’est un peu gros à avaler, pas mal de blogs ont fait un article sur l’annonce de cette start-up, Altheia, lors du LeWeb’12. Et à voir leur dégueuli du communiqué de presse, cela n’a pas aidé à la compréhension du concept. Laissant bien souvent les lecteurs dans un flou total.

C’est peut être une erreur de communication des créateurs, ou alors nos confrères sont-ils bien peu emballés par le concept ?

Maintenant, passons aux vraies explications :

[badlist]

  • Sur la totalité de la planète, la couverture 3G n’est pas tres élevée, c’est de l’odre des 17% du globe et donc très souvent concentré là où il y a des êtres humains en nombre rentable. Le EDGE ( 2G ) est un peu plus présent. Le reseau GSM est bien implanté.
  • Les connexions data coutent cher quand ce n’est pas compris dans le forfait, ou bien que l’on se trouve à l’étranger.
  • Généralement les SMS sont moins cher que la Data, et la reception de SMS à l’étranger est presque toujours gratuite.

[/badlist]

Deux cas de figures de l’utilisation de Be-Bound :

[checklist]

  • En france, avec un forfait sans data ou avec une limite ridicule ( 20 mo ), même en pleine campagne sans réseau, il arrive parfois que des petites informations soient appréciables : la météo, les gros titres, les horaires des transports, la bourse, etc.
  • A l’étranger, le roaming coûte un rein, pour obtenir les mêmes petites informations que dans le premier cas. Et les sms sont facturés quelques dizaines de centimes (entre 10 et 15cts). Une navigation sur internet pour obtenir de petites informations coutera bien plus cher que le prix d’un petit sms.

[/checklist]

Comment ça marche techniquement ?

Basé [highlight color=”eg. yellow, black”]entièrement sur l’échange de SMS[/highlight], avec un nombre de requêtes autorisées (les fameux crédits), le smartphone, via un sms codé va interroger les serveurs de Be-Bound. Le serveur répondra via un ou plusieurs sms à la requête dans un codage simple ( 160 caractères par messages – les limites du SMS ). Ces SMS reçus et encodé très simplement, l’application les affichera en données compréhensibles. Tous les éléments autre que les textes sont déjà dans l’application, elle assemble des éléments grâce aux caractères clé dans les sms reçus. Très simple, mais très basique. C’est donc [highlight color=”eg. yellow, black”]un ersatz d’internet[/highlight], bien plus limité que le WAP mais toutefois suffisant pour des choses extrêmement simples.

On peut d’ailleur jeter un coup d’oeil à ces deux exemples :

Affichage de la météo

Les horaires des vols

 

 

I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔