Magazine d'actualités journalières pour et par des téchnophiles passionnés qui refusent à se croire Geek ! #Mempyre

NAS : Le Système D

2.48K 7

Introduction :
Vous aimeriez posséder un NAS (Stockage en réseau) mais les prix sont  trop élevés ? Alors cet article est fait pour vous.

A) Le Hardware
Pour pouvoir vous fabriquer votre NAS personnel vous aurez besoin d’un ordinateur qui servira donc de NAS. Pour obtenir cet ordinateur deux possibilités s’offrent a vous :

– La méthode « Bon marché » qui consiste à acheter du matériel à bas prix pour votre NAS.
-La méthode « Récup » qui consiste, elle à récupérer un ordinateur usagé (en état de fonctionnement) dans une entreprise ou chez un de vos proches.
Nous allons détailler les deux méthodes ci-dessus dans les prochains chapitres.

A – 1 : La méthode « Bon Marché »

Comme dit plus haut, cette méthode consiste à acheter du matériel dit Bon marché , L’intérêt de cette méthode est qu’elle permet de fournir les meilleures performances possibles. Nous allons voir ensemble quelle sera la meilleure configuration pour votre NAS au meilleur prix.

Vous souhaitez utiliser votre NAS comme un Gros disque dur en réseau (ce qui est l’usage primaire en général). La config la plus adaptée serait la suivante :

Carte mère + Processeur :  Asus AT4NM10-I avec Atom D410 : 74.80 €
Mémoire RAM :  Kingston DDR2 1 Go , PC2-6400 : 24.80 €
Disque dur :  WD Caviar Green de 1 To , 64 Mo et SATA II : 64.70 €
Alimentation :  NoName de 550W : 19.90 €
Boitier : NoName , Mini tour : 19.90 €

Total : 204.1 €

On a donc une configuration plus que correcte qui offre des performances supérieures à celles des NAS  « Standard » Cependant notre configuration est plus bruyante que celle des  Nas normaux . En revanche le prix est peut-être encore un peu élevé pour certaines bourses. (Nous allons remédier à cela grâce à la méthode « Récup »)

A-2 : La méthode « Récup »

Cette méthode est celle que j’affectionne le plus, puisque elle ne vous coûtera (presque) rien ! Il vous suffit de faire des demandes aux entreprises qui renouvellent leur parc informatique. Ces dernières sont souvent ravies de se débarrasser de leurs anciennes machines. Dans le cas où vous ne trouvez aucune entreprise (ça arrive), il existe une autre solution : l’achat d’occasion, effectivement il est parfois très intéressant d’acheter des machines vieilles de 2 à 4 ans puisqu’ en général, les prix sont très bas.

Cependant, il y a quelques règles à respecter pour ne pas vous retrouver avec un NAS malade :
– En processeur, privilégiez les Pentium 4 : ils datent un peu mais leur puissance suffiront pour un NAS
-La mémoire totale devrait être au dessus (ou égale) de 512 Mb si vous voulez un minimum de performances
-Au niveau du disque dur, tout dépend de votre utilisation. Pour moi 2 x 20 gb me suffisent
-La carte graphique a juste besoin d’être présente, sa puissance importe peu.

B) Le Software

Quel OS Choisir ? Quels Softs utiliser ?
Avant tout, plusieurs OS sont agréables à utiliser pour un NAS : Ubuntu (Linux), Windows Server, et Windows XP. (les autres OS sont peu intéressants); Mon choix s’est porté sur Windows XP pour deux raisons : la compatibilité avec de très bons logiciels de synchronisation (ce que Linux n’as pas) et la légèreté (ce que Windows server n’a peu, ou pas), car la puissance de mon NAS est très limitée (Pentium 4,3 gHz , 512 Mb de RAM et 2 x 20 Gb )
Après avoir formaté vos/votre disque(s) dur(s) et installé l’OS de votre choix, bien évidement installez les drivers pour une performance accrue ( >>très bon site pour les driver<<) il va falloir se pencher sur les logiciels à installer !

1) La configuration de Windows

Cette étape n’est utile que si votre OS est Windows : D Il est intéressant dans le cas d’un NAS de partager la racine du/des Disque(s) dur(s) pour ainsi y accéder plus facilement depuis un autre ordinateur. Il est aussi important d’installer un antivirus et un pare-feu.

2) Le P2P

https://i2.wp.com/fc00.deviantart.net/fs28/f/2008/054/5/1/uTorrent_Logo_by_SnowShade.png?resize=127%2C127
Un Nas peut également servir de SeedBox ce qui n’est pas négligeable. Mon choix s’est porté sur uTorrent + Web Ui  qui permet d’accéder a uTorrent par une interface web. Ce qui est fort pratique !

>>Télécharger uTorrent<<
>>Tuto Pour installer Web Ui<<

3) L’accès à distance
Pouvoir accéder à sa machine sans être chez soi ou sans être sur la dite machine peut s’avérer être utile. Pour cela de nombreux logiciels sont disponibles, je retiendrai : (dans l’ordre du meilleur au moins bon, selon moi)

/ – Vnc : Il offre un accès rapide et fluide
/ – Assistance à distance intégrée à Windows

4)Synchronisation de fichiers : PC vers NAS

Il existe de nombreux logiciels pour cette tâche mais j’en ai sélectionné un, qui pour ma part me convient très bien, il s’agit de DeltaCopy ! Il permet, entre autres,  une sauvegarde incrémentale. (Voila la page de l’éditeur, Tout ce qui faut savoir c’est la) En revanche le seul défaut que j’ai noté à ce programme est qu’il est en anglais, ce qui peut–être un problème pour certaines personnes.

Conclusion :
Au travers de cet article je vous ai montré qu’il ne fallait pas forcément s’appeler Crésus pour posséder un NAS de bonne qualité avec un large éventail de fonctionnalités. J’éspère que mon article vous aura plus :)

I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔