Magazine d'actualités journalières pour et par des téchnophiles passionnés qui refusent à se croire Geek ! #Mempyre

Edito Prism : et si on quittait tous les services surveillés ?

1.74K 0

A moins de vivre dans une grotte isolée, que vous vous nourrissez exclusivement de graines sans électricité ou bien en Corée du Nord ; vous avez dû entendre parler du programme informatique Prism US-984XN que la National Security Agency (Agence Nationale de la Sécurité des USA) utilise.

Mais si ! Le programme qui permet à cette agence ci-dessus, d’avoir un accès constant aux données stockées et échangées sur les serveurs des grandes sociétés américaines comme Microsoft, Google, Apple ou bien encore Facebook.

Vous ne le saviez pas ? Vous voilà donc au courant …

PRISM

 

 

Comme le montre le document ci-dessus, Microsoft permet l’accès aux données pour la NSA depuis le 9 novembre 2007 ou bien plus récent, Apple depuis octobre 2012.

Donc nous allons reprendre chaque service et tous les services associés:

Microsoft : Vous êtes surveillés sur l’usage de votre ordinateur en général et sûrement sur la plupart des actions que vous y faites si vous utilisez un système d’exploitation Windows (et même Windows Phone pour les mobiles). La solution serait donc de partir vers l’usage d’un Mac ? Bah non puisque Apple a rejoint les rangs en 2012. Il ne resterai donc que Linux ?

Yahoo : Bon pour cette société, c’est plus facile à y échapper sauf si vous avez un compte Yahoo Mail, ou bien Tumblr. C’est pas trop difficile de s’en passer…

Google : La tâche se complique maintenant. Google est le leader des recherches sur le net et même plus. Il faudrait arrêter d’utiliser Gmail, Google+, YouTube, etc. Et même votre téléphone Android (contacts, photos, emails, etc) ! Que faire ? Se tourner vers une solution concurrente ? iOS (pas possible) ? Windows Phone (pas possible) ? ou bien Firefox OS, Ubuntu mobile ou Tizen … Ce n’est pas évident.

Facebook : Là non plus ce n’est pas évident. Non seulement beaucoup de personnes ont un compte Facebook, mais en plus, la quantité de données personnelles y est importante. Le quitter maintenant serait idiot car vous y avez déjà beaucoup trop lâché d’informations. Quoi que… Il faut bien un début ; si vous êtes jeune, faites-le! Twitter semble échapper à Prism… mais pendant combien de temps encore ?

PalTalk : Pour ce service, il ne semble pas très utilisé en France donc à la limite, il n’y a pas trop de soucis à se faire.

YouTube : La difficulté est la même que Google puisqu’il s’agit d’un service Google. Privilégiez Dailymotion, qui est français en plus !

Skype : Etant donné que Skype a été racheté par Microsoft, il paraissait logique que Skype soit désormais surveillé. Pour y échapper, vous devrez utiliser un service concurrent mais bien moins complet comme Viber. Il a tout de même l’avantage d’être multi-plateforme.

AOL : Nous ferons la même critique que pour Yahoo ; à moins d’avoir un compte AOL Mail et de faire vos recherches sur ce service, vous ne devriez pas avoir trop de problèmes pour le quitter.

Apple : Toutes vos communications FaceTime, iMessage et vos données iCloud sont donc à la portée de la NSA ! Comme précisé précedemment, il faudra sûrement utiliser Viber pour remplacer Facetime et iMessage, et pour iCloud ; Dropbox semble encore échapper à Prism…

 

En somme: pour ne plus se sentir espionné par la NSA, il vous faudra choisir un téléphone ne comprenant pas les systèmes mobiles suivants: iOS, Android, Windows Phone ; choisir une distribution Linux sur votre ordinateur ; ne plus utiliser Google, Facebook, Yahoo, AOL, YouTube mais privilégier des services concurrents. Pour vos mails, restez chez vos FAI… à moins qu’ils ne soient eux aussi, espionnés.

Cela relève d’une tâche bien trop complexe pour prétendre échapper à 100% à Prism. Mais nous pourrions faire un essai : organiser un jour « Web libre 0 % Prism ».

I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔