Magazine d'actualités journalières pour et par des téchnophiles passionnés qui refusent à se croire Geek ! #Mempyre

Mesrine L’instinct de mort/ L’ennemi public n°1, la critique.

1.36K 0

affiche1-mesrinemesrine_ennemi_public_afficA l’occasion de la sortie en DVD de la première partie de ce diptyque ( la seconde partie : L’ennemi public n°1 sera disponible en DVD à partir du 1 juillet), voici donc la critique, non pas du diptyque, mais des deux films séparément, tellement ils sont différents l’un de l’autre…

  • Mesrine: L’instinct de Mort ( 1ere Partie): 16,5/20

L’instinct de mort raconte donc les débuts du célèbre gangster, jusqu’à l’assassinat des deux gardes forestiers. Après un rapide détour par l’Algérie, nous suivrons donc la montée de Mesrine, qui est magistralement interprété par Vincent Cassel. Car en effet, malgré d’excellents second rôles avec notamment Gérard Depardieu, c’est bel et bien Vincent Cassel qui porte le film sur ses épaules ( pour une fois, le césar du meilleur acteur n’a pas été volé ;) ).
Autres points très positifs: la réalisation et la mise en scène. En effet, le film, qui n’est pas qu’une suite de scènes violentes(il n’y en a pas beaucoup), montre très bien la déchéance du futur ennemi public n°1. Certes, le film n’est pas sans défauts, on lui reprochera notamment son rythme en dent de scie accentué par les ellipses.
En conclusion, la première partie est (très) réussie, en revanche certaines scènes du film ne sont peut-être pas adaptées aux plus jeunes d’entre nous.

  • Mesrine: L’ennemi public n°1 (2eme Partie): 11/20

Aie… Autant le dire tout de suite, la deuxième partie du diptyque n’arrive pas à la cheville de la première. Cette partie retraçant donc la fin de la vie de Mesrine, de la fuite du tribunal jusqu’à sa mort porte de Clignancourt, souffre d’un gros problème de rythme,en effet l’abondance des scènes d’actions (qui sont bien plus nombreuses que dans le premier volet), installent une certaine banalité et engendrent une perte d’intérêt. Mais la première chose qui frappe en voyant cette suite, c’est qu’elle n’a aucun lien avec la première! A tel point que le visionnage de la première partie n’est pas obligatoire! En plus de tout cela, la mise en scène (qui était excellente dans le premier) devient banale et très classique dans le deuxième…
Mais le film n’a évidemment pas que des points noirs, Vincent Cassel est toujours incroyable et la scène finale notamment, est excellente.
Au niveau de la violence, le deuxième volet équivaut au premier.

Au final, on en vient à oublier que ces 2 films forment un diptyque tant ils sont différents l’un de l’autre… On a l’impression de se retrouver devant 2 films complètement différents traitant chacun d’une partie de la vie de Mesrine, et où le premier surpasse largement le deuxième…

I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔