fbpx
Connect with us

Apple dispose des moyens nécessaires pour acheter un pays…

Apple

Apple dispose des moyens nécessaires pour acheter un pays…

Triste et réel constat que celui-ci. Le monde entier est témoin de la situation économique chypriote, pour le moins désastreuse. Pour les Chypriotes, ce n’est pas facile en ce moment. Mais aux États-Unis, Charles Krauthammer ,un commentateur de Fox News, a aujourd’hui laissé entendre qu’Apple pourrait facilement acheter l’ensemble du pays, et être en mesure de relancer son économie. Une douce utopie, en quelque sorte.

Cipro-530x344

Chypre est au centre de l’attention en raison de sa situation économique particulièrement critique. Ces derniers jours, le gouvernement chypriote essaie de faire tout son possible pour maintenir sa place dans l’UE sans demander de nouveaux sacrifices au peuple. Certaines personnes pensent qu’une firme comme Apple pourrait acheter tout le pays sans aucun problème.

Evidemment, c’est une situation plus qu’improbable, mais cela nous permet de comprendre ce qu’ Apple est en mesure de faire, comme d’autres firmes du même standing. Une multinationale qui peut se payer un pays. Tout le délire du monde moderne dans une seule phrase. La société pourrait en fait profiter de ses 137 milliards de dollars pour acheter l’île, mais pas seulement : 75% de ses actifs ne seraient pas affectés, et contribueraient ainsi à relancer machinalement l’économie chypriote. Charles Krauthammer, en particulier, a déclaré :

 

What’s amazing here I think is how small Cyprus is and how relatively small the problem is. The bailout total that you mentioned is about a quarter of Apple’s cash on hand. I mean, this is one country that Apple could purchase, and have a lot left. It could own the island and call it, you know, iCyprus or something, and have all this cash left over… It would be a great campus for Apple.

Ce qui signifie

Ce qui est incroyable là-dedans, selon moi, c’est de voir à quel point Chypre est une petite île, et à quel point ses troubles actuels sont relativement minimes en comparaison de la fortune d’autres investisseurs. Le supposé sauvetage que vous mentionnez ne concerne qu’un quart de ce dont Apple dispose. Je veux dire qu’Apple pourrait acheter l’île, sans être affecté par l’investissement. L’île pourrait appartenir à la firme et pourrait la renommer, vous savez,  « iCyprus » ou quelque chose du genre, et avoir encore tout cet argent à sa disposition… Cela pourrait être un bon campus pour Apple. (sic)

Un discours réaliste, mais sous couvert d’une certaine provocation évidente. Un triste constat, aussi tristement incontestable.

Via  Cult Of Mac

2 Comments

2 Comments

  1. Romain Tergalactique

    1 avril 2013 at 8 h 51 min

    Incroyable ! C’est vraiment incroyable comme certaines sociétés ne sont pas concernés par la crise et vivent dans un mon de au dessus du notre !

    • sdwd

      2 avril 2013 at 19 h 09 min

      Effectivement on peut carrément dire cela !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Apple

To Top
I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔