Magazine d'actualités journalières pour et par des téchnophiles passionnés qui refusent à se croire Geek ! #Mempyre

Sonoff, de la domotique à 4,85$

,
11.24K 3

« Dis Siri, tu veux bien éteindre la putain de lumière ? », voilà qui est possible pour une centaine d’euros par appartement. Comment ? Grâce à la domotique open source, pensé par des hackers du monde entier et fabriqué en masse pour pas cher par nos chers amis chinois.


UPDATE – Sonoff, toute une gamme de produits domotique sur une base ESP8266 (MQTT)


C’est plus une sorte d’article de repérage, j’ai étudié le sujet, j’ai fait mes devoirs, mais je n’ai pas encore passé commande. J’ai vu sur la home de Banggood un produit qui à attiré mon attention, les switchs WiFi Sonoff puis j’ai remonté les sources et j’ai trouvé le constructeur ( Itead ) qui les vend bien moins cher.

Capture d’écran 2016-03-03 à 14.35.23

Qu’est ce que c’est ?

Ce sont des boitiers interrupteurs supportant toutes sortes de courants jusqu’au 220v qui sor de nos prises, ils communiquent en WiFi, car basé sur un chipset vraiment lowcost, le ESP8266. Ce sont tout simplement des interrupteurs qui se contrôlent via une requête réseau. Il suffit de connecter le courant sur l’entrée et une lampe (par exemple) sur la sortie, choper son smartphone et appuyer sur le bouton d’allumage dans une application.

sku_422387_2.jpgLes boitiers Sonoff arrivent flashés avec le software eWeLink, cloud-domotique du constructeur, hébergé sur AWS, qui est gratuit. MAIS, là ou ça devient intéressant, c’est que la puce ESP8266 -une puce WiFi intégrant un microcontrôleur semblable à un Arduino- est flashable et qu’une immense communauté de hackers (dans son sens originel) s’est occupée d’explorer ses possibilités bien avant le Sonoff.

sonoff-parts-without-433.jpgCapture d’écran 2016-03-03 à 14.38.29

En clair -flèche orange- il suffit de souder 4 pins pour flasher le firmware de son choix, prenant le contrôle du fonctionnement de sa domotique, ce qui permet de faire plus de choses avec les switchs et d’éviter de laisser le contrôle de sa maison à une entreprise domicilié à Shenzhen.

Les pistes

  • Un tuto Instructables en espagnol – juste là
  • Une liste de firmware sur GitHub – Par-ici 
  • Un blog-post en anglais – Clic-clic-clic
  • Une sérieuse piste pour le connecté à Domoticz – Là-là-là-là
  • Et si vous en trouvez plus, laissez vos pistes en commentaires.

Pour la domotique, en utilisant par exemple Domoticz avec le pluggin HomeKit Siri, le tout sur un petit RaspberryPi, on arrive à un devis plutôt sympa, environ 25€ le Rasp et 5€ (fdpin) par circuit électrique à contrôler. Donc une petite centaine d’euros pour un appartement.

Le+ Les Sonoff sont aussi disponible en Wifi + 433Mhz 

3 Comments

  • rose dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette explication qui m’ouvre bien des horizons.
    Je souhaiterai pouvoir programmer le sonoff de façon qu’il allume et éteigne une lampe en fonction d’une plage horaire. Cette plage horaire serait réglable par wifi local avec mon smartphone en wifi local uniquement.
    Je ne sais comment lui donner l’heure : par internet ou une horloge interne (comme pour les pc) ou les deux pour hiver/été) ?
    Alors si vous avez quelques pistes sur comment puis-je y arriver, ce serait génial.

    A mon avis, il me faudrait déjà pouvoir connecter le sonoff au wifi local, en dur dans le firmware ou avec une interface avec login mot de passe (eux programmer en dur dans le firmware (comme une FAIbox) ?
    Ensuite faire une une interface (htm + javascript ?) pour définir la plage horraire de fonctionnement.
    Puis une routine qui comparerait l’heure actuelle avec celle de la plage horaire pour définir si on ou off, reste à trouver comment avoir l’heure actuelle.
    Pour finir je n’ai lus qu’à savoir quel langage/éditeur/compilateur utiliser pour mener à bien mon projet.
    Est ce que la mémoire interne du ESP8266 pourra contenir tout ça ?
    Peut-être que quelqu’un a déjà réaliser cela, mais je n’ai aucune notion des langues étrangères et je me méfie des traductions googlelesque.
    Par avance, merci
    Rose Borooks

  • emmanuel dit :

    dis siri…
    j’ai acheté les modules, fait wouah lors de la première mise en route via l’iPhone en 3G maintenant ton dis siri m’interpelle
    comment tu fais ?

    • I'm_not Geek dit :

      Il y a plusieurs solutions avec les API HomeKit (donc l’app Domicile d’Apple -> commande actionnable avec Siri), deux catégories qui nécessitent un petit serveur physique (genre un RaspberryPi ou les cartes arm cheap genre un OrangePi – 20€ à tout casser)

      Soit, paramétrez un serveur homebridge en NodeJS (https://github.com/nfarina/homebridge) avec des actions émises/récupérer en HTTP ou en MQTT, c’est la version longue.
      Sinon, installer un logiciel de domotique comme Jeedom avec le plug-in MQTT et AppMobile (qui gère HomeBridge)

      (Mais dans tous les cas, il faut flasher un firmware sur les SonOff qui gère le MQTT/Http (https://github.com/arendst/Sonoff-MQTT-OTA-Arduino))

      Chez moi j’utilise Jeedom sur un vieux netbook (qui a une batterie, donc ça crash pas a chaque coupure de courant, ce qui peut arriver fréquemment avec les Pi), mes objets DIY comme les SonOff ou des capteurs fabriquer sur une base ESP8266 communiquent en MQTT, et avec les plug-ins Jeedom, j’ai aussi le Kit Mi Home de Xiaomi, un Nabaztagtag et un boitier d’émission infrarouge pour télécommander la TV etc )

Leave A Reply

Your email address will not be published.

I'm_not /Geek
Magazine🗞 d'actualités "journalières"😅 pour et par des téchnophiles passionnés 💝 qui refusent à se croire Geek🤥😂 💻📱⌚️⚗️🌐🛰🚀🍔