fbpx
Connect with us

Un coeur artificiel pour la vie

Autres

Un coeur artificiel pour la vie

La première greffe du cœur a été réalisée le 3 décembre 1957, soit il y a bientôt un demi-siècle par le professeur Christian Bernard. Cette technique a permis de sauver un grand nombre de vies, mais est malheureusement encore insuffisante par manque de greffons. Le professeur Alain Carpentier et sa société Carmat se sont lancés dans la création et la fabrication d’un cœur artificiel, il y a maintenant 15 ans.

coeur-artificiel-astrium-eads-carmat

Carmat a obtenu en septembre l’autorisation des autorités françaises pour tester ce cœur artificiel sur quatre patients en France dans trois établissements. Les malades opérés seront des volontaires en phase terminale pour lesquels aucune autre option thérapeutique n’est envisageable. Cette première phase d’essai consiste à vérifier la sécurité de la prothèse.

Astrium, filiale spatiale d’EADS a collaboré sur le projet. Pour Matthieu Dollon, directeur de développement, « l’espace et l’intérieur du corps ont beaucoup en commun. Les satellites de télécommunication doivent durer au moins 15 ans et fonctionner à 36 000 km de la Terre. Dans l’espace, échouer n’est pas une option. Ni la maintenance sur site. Si une pièce se brise, on ne peut pas y aller pour la réparer. C’est pareil dans un corps humain. »

coeur-artificiel-carmat

Espérons que ces tests seront concluants, ce qui serait une véritable prouesse en matière de technologie et de santé.

Vous pouvez trouvez une vidéo détaillant le fonctionnement du cœur en cliquant sur ce lien.

Via Gizmodolefigaro.fr

 

Continue Reading
Advertisement #
You may also like...

Arthur Chambriard. Étudiant de 19 ans en DUT Informatique en Auvergne. Co-administrateur, rédacteur en chef et développeur d'applications mobiles. Passionné de rugby et de cinéma.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Autres

To Top